BAMAKO A BESOIN DE VOUS

BIOGRAPHIE

Photo de sam « Je suis né le 20 janvier 2003, pas très loin de Bamako dans un village qui aurait été incendié le jour de ma naissance. Je faisais 1,9 kg quand je suis entré à la pouponnière (soit le jour même de ma naissance) J'ai été adopté à l'âge de trois mois et j'ai grandi en France...
Je suis retourné au Mali pour la dernière fois il y a 15 ans, pour aller chercher mon petit frère adoptif. Aujourd'hui j'ai presque 18 ans, je suis en terminale et fais de la boxe en tant que boxeur amateur potentiel.
Tout d'abord il est important de savoir que je ne parlais jamais de l'Afrique étant plus jeune, mon but étant l’intégration à tout prix, alors je ne parlais presque pas, voir jamais, du Mali… Puis en 2018, j'ai appris par le biais d’une personne de mon cercle « familial», que la pouponnière avait brûlée. C'était la pouponnière de ma "naissance", alors j'ai voulu lancer un premier projet de collecte humanitaire, qui se soldera par un échec.
Néanmoins, en 2019 je lance officiellement ce projet d’aide solidaire, afin de venir en aide à la pouponnière du mieux que je le pouvais. Photo de Sam Une grande collecte fut organisée dans mon collège et dirigée par la documentaliste qui m'a beaucoup aidé dans ce projet ambitieux pour un simple collégien. Bien-sûr elle et moi travaillons ensemble.
La même année, nous avons envoyé les colis au Mali grâce à l'ONG "J. Chambon, l'humanitaire pour tous" avec qui je travaille en "partenariat". Ce fut une expérience captivante, chargée d’Amour et de bienveillance.
Je terminerai en disant ceci : Beaucoup de gens m’applaudissent pour mes actions et mon dévouement sans faille pour les enfants de la Pouponnière de Bamako, qui sont pour moi comme des frères et sœurs potentiels. Je ne suis pas un « Héros », je suis un petit jeune homme qui se bat pour ce qu’il croit juste. Comme Angela Davis: "je ne peux plus supporter ce qu je ne peux changer alors il est grand temps d’essayer de changer ce que je ne peux plus supporter" et je vous demande à toutes et à tous de me prêter main forte dans le combat qui commence aujourd’hui pour l’égalité de demain !
Je le veux, ce rêve deviendra réalité. »

Samuel Emile Delengaigne Keïta

Instagram Adresse mail Twitter Facebook